Notre vie en nouvelle zélande

Notre vie en nouvelle zélande

Lire l'article

Alors voilà, ça fait 2 semaines et demi que nous sommes à Auckland et on commence à se faire une idée de la vie ici....En gros, ça va être très dur de retrouver des situations aussi bonnes que nous avions en Suisse...Ludivine qui est juriste va probablement devoir se contenter d'une place de femme de ménage ou de nounou et moi avec mes diplômes de "paramedic" néo zélandais (par équivalence) je cherche plutôt dans le batiment, la sécurité ou le jardinage.... Bref ça risque d'être dur mais ça ne nous inquiète pas du tout, on vit sur une île magnifique et c'est bon d'en baver comme ceci :

Les Néo zélandais sont vraiment des gens accueillant prêts à vous aider sans rien demander...La preuve l'ami chez qui nous habitons, je l'ai rencontré une fois il y a 8 ou 9 ans pour le tournoi mondial des enfants à Montbard et aujourd'hui il nous loge. Il refuse que nous lui payons quelquechose. En échange nous faisons quelques courses et tâches ménagère et un petit repas de temps en temps...

Donc le coté négatif est vraiment au niveau professionnel où tant que nous ne serons pas parfaitement bilingues nous devrons nous contenter de p'tits jobs que l'on effectuait déjà quand nous étions étudiants....Mais, ça va peut être en surprendre quelques uns attachés à leur confort et petite vie bien règlée, ça ne nous gène pas, voir même ça nous fait du bien de tout remettre en question, de relancer une nouvelle fois les dés et voir si nous avons le courage de nous en sortir, dans un pays étranger, ne parlant pas la langue!

Autre point négatif, en France nous avions une vie assez confortable, remplie d'énormément de temps libre, nous parcourions plus de 70000km par an à bord de notre Land Rover Defender à travers la France et l'Europe, on essayait au maximum de voir la famille. Ici, nous sommes beaucoup dépendant des autres, nous n'avons pas de véhicule, pas de maison, et surtout aucun revenu...donc les activités sont limitées (pour le moment)...Mais là non plus aucune inquiètude même si on reste conscient qu'il faut que l'on se trouve un petit appart à nous, avec un revenu histoire de pouvoir voyager un peu les week end sur l'île.

Pour l'instant, on reste positif et les baisses de moral ne sont que très courtes et passagères, on est conscient que la tâche qui est devant nous est dure mais à portée de nos mains!!!

Points positifs à présent...tout d'abord le Rugby, pour moi cette expérience rugbystique est extraordinaire, j'apprends énormément et le niveau de jeu sur le terrain est tellement élevé que j'ai beaucoup de plaisir à arbitrer, bien plus qu'en France, pourtant en France, l'arbitre est bien plus reconnu et respecté. Ici lorsque j'arrive pour arbitrer un match, personne n'est là pour nous accueillir, vous ne voyez aucun dirigeant, juste les capitaines de chaque équipe. A la fin du match il y a bien une reception mais une fois de plus, l'arbitre est seul, pas de pot avec les dirigeants de deux clubs bref aucune reconnaissance et en plus ici, l'arbitre n'est pas payé, tout ceci à titre bénévole...Heureusement à mon niveau, j'ai toujours 2 arbitres de touche et Ludivine m'accompagne et comme je le disais plus haut, le niveau sur le terrain vaut tous ces sacrifices!

Autre point positif, notre anglais, nous faisons beaucoup de progrès et je pense que dans 2 ou 3 mois nous parlerons très bien! Il faut dire que l'objectif premier de ce voyage était l'apprentissage de la langue!

Voilà les petites news les amis...Sinon concernant le temps, il fait très beau, pour le moment on a du avoir 2 jours de pluies (mais de belles averses). Durant les 2 premières semaines, bermuda et tee shirt obligatoire mais depuis 2 jours...le soleil est toujours là mais le vent aussi ce qui fait que les températures ont bien chutté...

On espère que tout roule chez vous...à bientôt

LUDI et JUJU



20/04/2008
5 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 38 autres membres